You are here
Home > Manger > Michelin > Michelin 2017, côté Tokyo : french, japanese, sushi

Michelin 2017, côté Tokyo : french, japanese, sushi

Tokyo, place forte de la gastronomie.- Michelin Tokyo 2017 recommande 542 restaurants, 42 hôtels et 1 ryokan. Pour Michael Ellis, directeur international des guides Michelin, pour les 20 ans de l’édition de Tokyo : « le guide reflète toujours une grande diversité de cuisines et révèle à la fois l’énergie et la grande qualité de la scène culinaire de Tokyo. Il s’agit sans aucun doute de l’une des plus importantes places gastronomiques du monde, et nous continuerons de mettre en lumière ses atouts. »

Les douze restaurants distingués de trois étoiles l’an passé les conservent. Quatre d’entre eux détiennent d’ailleurs trois étoiles depuis dix ans : Joël Robuchon, qui offre une cuisine française, Kanda, dont le chef Hiroyuki Kanda est un spécialiste de la cuisine japonaise, Quintessence, où Shuzo Kishidaqui propose de la cuisine française, et Sukiyabashi Jiro Honten, un restaurant de sushis sous l’égide de Jiro Ono.

Le guide accueille 4 nouveaux restaurants deux étoiles, tous en cuisine japonaise : Amamoto et Masuda, deux spécialisés dans les sushis, Miyasaka et Ginya, orientés  tempura. Cette année, 19 nouveaux établissements accèdent à l’étoile : Amber Palace (cuisine chinoise), Arai, Harutaka, Iwa, Sugita et Kurosaki (sushis), Ciel et Sol, Craftale, Nabeno-Ism et L’Orgueil (cuisine française), mais également Honda et Tacubo (cuisine italienne), Iwai (tempura), Ryo (unagi), Shin (cuisine japonaise) et Sublime (cuisine innovante). Trois des nouveaux restaurants une étoile étaient déjà distingués d’un Bib Gourmand dans la sélection précédente: Bird Land (yakitori), Nakiryu (ramen), Regalo (italien).

« La cuisine traditionnelle japonaise, appelée “washoku”, dont le principe consiste à tirer le meilleur parti des produits naturels, attire les regards du monde entier et compose la majeure partie de cette sélection », poursuit Michael Ellis. « Les sobas et les sushis, généralement considérés comme typiques de la région d’Edo, font partie des fers de lance du washoku. Certaines cuisines importées, telles que les ramens et le yoshoku, ont elles aussi été intégrées à la tradition japonaise au fil de leur évolution dans ce pays. » Le guide Tokyo 2017 sélectionne par ailleurs 315 restaurants Bib Gourmand, dont 48 nouveaux (bon rapport qualité prix à 5 000 yens au maximum). Le guide Tokyo 2017, disponible en langue japonaise dans sa version papier, doit sortir au Japon le vendredi 2 décembre. La sélection est également disponible au format numérique, tant en japonais qu’en anglais, sur le site Internet http://guide.michelin.co.jp/.

Tokyo 2017 :  12 restaurants trois étoiles ;  54 restaurants deux étoiles (dont 4 nouveaux)  161 restaurants une étoile (dont 19 nouveaux)  315 restaurants Bib Gourmand (dont 48 nouveaux).

Similar Articles

Top