You are here
Home > A la Une > Tout chocolat, l’insertion par la gourmandise

Tout chocolat, l’insertion par la gourmandise

Des dessert, un concours pour accepter la différence.

Organisé par Elior Restauration Santé, le concours Tout chocolat a réuni au lycée hôtelier de Chamalières, dix équipes de trois – un handicapé, un chef et un éducateur – pour la dixième édition du concours « Tout Chocolat » à la mi-octobre 2017. Venues des centres spécialisés  des ex régions, Auvergne-Limousin, les principaux acteurs, chefs d’un jour, ont réalisé une douzaine de portions de leur création, en une heure et demie. Heureusement, les répétitions ont été nombreuses avec leurs soutien cuisiniers et éducateurs. « C’est une belle performance. Et les résultats sont d’un niveau tout à fait correct. Voir plus pour certains » a souligné Arkadiusz Zuchmanski, chef étoilé de l’Apicius à Clermont-Ferrand et président du jury. « Le chocolat, le sucré, c’est ce qui motive le plus nos pensionnaires, surligne Philippe Cheylas, d’Elior Restauration et cheville ouvrière de la manifestation.

Le proviseur du lycée, Karine Natal, a souligné, lors de la proclamation des résultats: « C’est un vrai plaisir de vous vous accueillir et je remercie les enseignants et les autres pour le temps qu’ils donnent à ce concours. JE trouve, a-t-elle ajouté  avec malice, que vous êtes meilleurs que vos collègues de l’an dernier ». 

Denis Constant  du FAM (foyer d’accueil médicalisé) de Saint-Germain-Lembron (63) a remporté l’épreuve avec sa Douceur hivernal. La création la plus surprenante : un royal à l’ail noir de Billom. Mais ce n’est qu’une petite parie des actions du lycée dans ce domaine. Il y a une classe de 24 élèves ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire, des dispositifs pour la scolarisation d’élèves en situation de handicap ou de maladies invalidantes) et des CAP agents polyvalents de restauration.

Le jury – avec des professionnels et des candides – a dû, comme tous les jurys, déguster, goûter, regoûter, jauger et …. noter. Mais autour du chef étoilé Arkadiusz Zuchmanski – l’Apicius à Clermont, il y avait des palais aguerris:  Philippe Gaillardin, professeur au lycée, Martial Ray, pâtisserie La Chaumière, Laurent Boutarel de l’Adapei, Isabelle Gray de la maison Vieillard.

Les candidats
Le jury
Laurent Boutarel de l'Adapei, Philippe Gaillardin, professeur au lycée, Arkadiusz Zuchmanski, l'Apicius à Clermont, Isabelle Gray de la maison Vieillard et Martial Ray, pâtisserie La Chaumière.
Dans les cuisines

Similar Articles

Laisser un commentaire

Top