You are here
Home > A la Une > Val d’Arly : du ski, mais pas que

Val d’Arly : du ski, mais pas que

Une vallée avec ski, luges, raquettes, fatbyke, traineaux, gastronomie et bons produits.

Entre tourisme et tradition

Une vallée dans les Alpes, quatre stations de ski pour six villages (Crest-Voland / Cohennoz, Notre-Dame-de-Bellecombe, Flumet / Saint-Nicolas La Chapelle et La Giettaz-en-Aravis) et la volonté de marier tourisme et agriculture, c’est le Val d’Arly. Ici, pas d’immeubles, au des chalets traditionnels, de l’authenticité. Philippe Mollier, maire de Notre-Dame-de-Bellecombe et chargé du tourisme dans la nouvelle communauté de communes : « Les gens ici étaient bi-actifs, l’agriculture d’un côté et artisanat ou tourisme de l’autre. » Les premières stations ont vu le jour avant la guerre, en 1937. Actuellement, l’équilibre se fait 40% agriculture et 60% tourisme. Il y a de l’élevage, du lait, des légumes. Les fromages sont connus et reconnus : beaufort, reblochon, tomme, chevrotin. Il faut des veaux pour que les vaches donnent du lait, donc il y a de la viande de veau. Et bien sûr du cochon, des charcuteries, notamment fumées (voir ). Tout cela approvisionne les restaurants. Et en avant les fondues, les tartiflettes, les biots, les farcements – à base de pommes de terre – , les pots au feu, les soupes….. C’est copieux, adapté au climat montagnard, hyper tradition ou bien avec une certaine finesse dans certaines maisons (voir Les Bougnettes  et aussi…..).

Côté activités, le Val d’Arly joue sur la diversité et propose deux domaines skiables: l’Espace Diamant – 157 pistes, 192 km – et les Portes du Mont Blancs – 63 pistes, 100 km. Au ski de descente. A cela s’ajoute du ski de fond. Jusque-là rien de très étonnant, plus des pistes de luges. Dont une. Toute nouvelle : Crestvoluge. On prend un aller piéton pour le télésiège. Une fois sur le départ, à 1.600 mètres d’altitude, on se lance pour 2km de descente et 400 mètres de dénivelé. Il n’y a pas de danger. C’est à partir de 5 ans. Moyenne du temps passé : 20 minutes ; mais beaucoup plus pour les amateurs de gamelles ! 6€ par personne et par descente ; 30 € les 6 descentes, hors télésiège. +33(0)4 79 31 70 33 – http://crestvoland.labellemontagne.com/hiver/domaine-skiable/piste-de-luge/

Autre originalité : les descentes en Fat trottinette. Il faut attendre le soir, juste quand le soleil va se coucher et que les pistes viennent de fermer pour les skieurs. Puis se lancer pour 7 km de descente accompagné par un moniteur. Les pneus sont extra large, et il « suffit » de gérer le freinage.   Alpes Aventures –La Giettaz-en-Aravis, +33(0)4 79 37 30 56 www.alpesaventures.com. 36€, matériel et accompagnant.

Et aussi, Fat Bike, VTT électrique pour se balader dans la poudreuse ; yooner, sorte de luge monoplace avec un seul patin, à 20 cm du sol. Sensations garanties. Les stations proposent des sorties en raquettes, des sorties nocturnes, etc.

Le Val d’Arly compte 2.200 habitants mais ce chiffre monte à 18.000 en pleine saison dont 80 à 90% de clientèle venue de Rhône Alpes.

www.espacediamant.com

www.lesportesdumontblac.com

Office de tourisme : +33(0)4 79 31 16 40 

www.valdarly-montblanc.com

Notre-Dame-de-Bellecombe.
pour 2km de descente et 400 mètres de dénivelé.
Les traces de ruisselements après la pluie.
Raquettes : des pistes accessibles.
Sortie raquettes
Fat trotinette: il faut savoir freiner.
Dans la famille Fat, le byke.

Similar Articles

Top